Licence MIE

Forum de l'association des étudiants et anciens de la licence pro MIE de Montpellier


    Une maison énergivore classée G métamorphosée en logement BBC 01 2012

    Partagez
    avatar
    JPMONNY

    Messages : 181
    Localisation : SETE 34

    Une maison énergivore classée G métamorphosée en logement BBC 01 2012

    Message  JPMONNY le Lun 9 Jan 2012 - 8:29

    Une maison énergivore métamorphosée en logement BBC

    Transformer une maison des années 70, particulièrement énergivore, en un logement performant labellisé BBC Effinergie, le pari était déjà osé. Lorsque la société Rénovert s’est vue confiée cette mission par un couple ardéchois, l’enjeu était double : améliorer les performances énergétiques tout en augmentant sa surface habitable. Découvrez, comment une maison classée G sur l’échelle énergétique arrive en position B en l’espace de quelques mois.


    Ainsi, en accord avec les propriétaires, qui ont acquis la maison en 2009, la société Rénovert - spécialisée dans la rénovation énergétique des maisons individuelle- a axé la réhabilitation globale à travers quatre objectifs : la remise à neuf à l’intérieur et à l’extérieur, l’amélioration des performances énergétiques, l’agrandissement de la surface habitable et la redistribution de l’espace.

    L’entreprise, certifiée NF Maison rénovée - un label créé en 2010 afin de répondre aux enjeux du Plan Bâtiment Grenelle - garantit au client une démarche globale dans la rénovation énergétique de leur bien à travers l’évaluation de l’état initial du bâti, la formalisation d’un engagement de performance énergétique, de prix et de délais et le pilotage des travaux.

    "Chercher les bonnes solutions, aux bons endroits"
    Afin de répondre aux souhaits des propriétaires, Rénovert a élaboré un projet de travaux transversaux. "Notre mission est d’appréhender la rénovation dans sa globalité, nous nous appliquons à chercher les bonnes solutions aux bons endroits", explique Pierre-Luc Barbe. Initialement, la maison disposait d’un rez-de-chaussée où se trouvaient la cave et le garage : l’espace habitable, accessible par un escalier extérieur, se situait quant à lui uniquement à l’étage, composé de trois chambres, d’un salon, d’une cuisine et d’une salle-de-bains. "Au rez-de-chaussée, nous avons réhabilité l’ancienne cave pour la rendre habitable", précise le maître d’oeuvre et d’ajouter : «Une extension vient parfaire l’agrandissement de la maison». Ainsi, sa surface habitable passe de 90 à 135 m2 et elle dispose désormais de quatre chambres, d’un espace de vie salon-séjour, d’une cuisine, de deux salles de bains (une à l’étage, une au RDC), d’un garage et d’un cellier-chaufferie, au rez-de-chaussée.

    L’autre priorité étant d’améliorer les performances énergétiques, la maison - qui ne disposait d’aucune isolation efficace, si ce n’est un peu de laine de verre déroulée - a été "sur-isolée". Au rez-de-chaussée et au premier niveau, Rénovert a opté pour un polystyrène graphité (noir) placé à l’extérieur des parois du bâti, celui-ci offre des performances thermiques supérieures au polystyrène blanc (de l’ordre de 30%) grâce à des mini-réflecteurs composés de particules de graphite. A l’intérieur, pour la partie habitée, un polystyrène de 7 cm isole le sol ; de la laine de verre complète une isolation en sous-face entre le garage et le premier niveau. Enfin, dans les combles, l’équipe a utilisé de la laine de verre soufflée (40 cm) tandis que les menuiseries en bois ont été remplacées par du PVC et du double vitrage.

    D’une maison énergivore à un logement performant
    L’amélioration des performances énergétiques passe également par le remplacement des équipements vétustes, voire désuets. Ainsi, pour assurer la production d’eau chaude sanitaire, une chaudière à gaz à condensation couplée à deux panneaux solaires thermiques a été installée à la place de l’ancienne chaudière à fioul. Côté chauffage, des radiateurs à chaleur douce ont supplanté les appareils en acier. La ventilation, quant à elle, est désormais assurée par une VMC hygroréglable de type B à faible consommation.

    Après une rénovation globale de huit mois, la maison obtient deux certifications garantissant ses performances énergétiques : le label NF Maison Rénovée, délivré par Céquami (Certification qualité en maisons individuelles) - un organisme indépendant dont le rôle est de surveiller le respect des obligations liées à la certification - et le label BBC rénovation, octroyé par Effinergie.

    Outre un gain de surface de 50 m2, les travaux, dont le coût s’élève à 130.000 € TTC, ont permis de diviser par neuf les consommations d’énergie. La facture annuelle de chauffage se situe entre
    350 et 400 €, l’utilisation de l’eau chaude revient, elle, à environ 40 € par an.

    Construite à une époque où le terme de "performance énergétique" ne parlait pas à grand monde, la maison ardéchoise a aujourd’hui gagné plus de cachet et a surtout atteint son objectif principal : la classe B sur l’étiquette énergie.

    La maison, acquise par les propriétaires en 2009 offrait une surface habitable de 90 m2. Seul le premier niveau disposait de pièces à vivre.


    Rénovert ©
    Les propriétaires avaient deux exigences : augmenter la surface habitable et rendre cette maison très mal isolée performante d'un point de vue énergétique. Le bâti affichait une classe G sur l'échelle énergétique.

    Rénovert est la 1ère entreprise en France certifiée NF Maison Rénovée (Agences Drôme-Ardèche et Rhône. La société travaille uniquement sur la rénovation de maisons individuelles.


    Toute l'isolation était à revoir. Rénovert a opté pour du polystyrène graphité, un matériau isolant permettant de bloquer les transferts thermiques par conduction (rôle du polystyrène) et par rayonnement (rôle des particules de graphite).

    Initialement, le rez-de-chaussée accueillait la cave et le garage. L’espace habitable, accessible par un escalier extérieur, se situait quant à lui uniquement à l’étage, composé de trois chambres, d’un salon, d’une cuisine et d’une salle de bains.

    La maison, vétuste lors de l'achat offre aujourd'hui de nombreuses pièces, dont deux salles de bains, sur les deux niveaux.


    Pour assurer la production d’eau chaude sanitaire, une chaudière à gaz à condensation couplée à deux panneaux solaires thermiques a été installée à la place de l’ancienne chaudière à fioul.

    Une extension vient parfaire l’agrandissement de la maison. Ainsi, sa surface habitable passe de 90 à 135 m2 et la maison dispose désormais de quatre chambres, d’un espace de vie salon-séjour, d’une cuisine, de deux salles de bains (une à l’étage, une au RDC), d’un garage et d’un cellier-chaufferie, au rez-de-chaussée.

    Au rez-de-chaussée et au premier niveau, Rénovert a opté pour un polystyrène graphité (noir) placé à l’extérieur des parois du bâti.

    L'étape ultime permettant d'octroyer le label BBC Effinergie est le test d'étanchéité à l'air.

    Rénovert a axé la réhabilitation à travers quatre objectifs : la remise à neuf à l’intérieur et à l’extérieur, l’amélioration des performances énergétiques, l’agrandissement de la surface habitable et la redistribution de l’espace.

    Huit mois de travaux ont été nécessaires à la réalisation des travaux.

    Toutes les menuiseries ont été remplacées par du PVC et du double vitrage afin d'assurer une isolation optimale.

    Les espaces ont été totalement repensés, les murs cassés afin de faire respirer les lieux, trop imprégnés par le style des années 70.

    Désormais, la maison offre des performances énergétiques conformes aux labels BBC Effinergie et NF-Rénovation et a gagné 50 m2.

    http://www.batiactu.com/edito/une-maison-energivore-metamorphosee-en-logement-bb-p17-30947.php

      La date/heure actuelle est Dim 19 Aoû 2018 - 17:14