Licence MIE

Forum de l'association des étudiants et anciens de la licence pro MIE de Montpellier


    La performance énergétique des bâtiments dopera les énergies renouvelables

    Partagez

    gulles

    Messages : 30
    Localisation : Montpellier

    La performance énergétique des bâtiments dopera les énergies renouvelables

    Message  gulles le Mar 18 Sep 2012 - 14:02


    Le Syndicat des énergies renouvelables s’est dit plutôt satisfait des annonces faites par le Chef de l’Etat et le Premier Ministre lors de la conférence environnementale. Même s’il reste encore des sujets à travailler.

    « Notre impression est extrêmement favorable. Le discours de François Hollande, confirmé par celui de Jean-Marc Ayrault marque de façon irréversible l’engagement de l’Etat dans la transition énergétique. Le Chef de l’Etat a bien confirmé le cadre des travaux qui vont débuter et sacralisé les objectifs des 3x20 d'ici à 2020 (NDLR : réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre, porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique européenne, et réaliser 20% d'économies d'énergie) », a déclaré Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables (SER), lors d’une conférence de presse le 17 septembre. Un point d’autant plus important que beaucoup ont fait le constat que les objectifs ne seraient pas tenus, tant sur les consommations que sur les énergies renouvelables.


    Développement des EnR grâce à la rénovation énergétique

    Jean-Louis Bal s’est notamment félicité de l'objectif "très ambitieux" concernant la rénovation énergétique des logements. « La performance énergétique portera par an à un million de logements rénovés à haute performance énergétique, tant dans l’existant (600 000 par an) que dans le neuf. Les bâtiments neufs seront construits selon la RT 2012 avec une intégration conséquente des EnR. Quant à la rénovation de l’existant, il peut y avoir une part d’EnR », a-t-il précisé, ajoutant que « des moyens financiers concrets avaient été évoqués (crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, quotas CO2, Banque Publique d’Investissement). « Ce programme très ambitieux pourrait avoir des conséquences très positives sur nos entreprises ».

    Le président du SER s’est également réjoui du soutien du gouvernement au réseau de chaleur, à la géothermie et à la biomasse et en a profité pour rappeler que le SER plaidait pour augmenter à 500 millions d’euros l’enveloppe du « Fonds Chaleur » allouée à l’Ademe (contre 250 aujourd’hui).

    Quant au photovoltaïque, et notamment l’épineux problème du tarif de rachat de l’électricité solaire pour lequel le SER appelle un gel de la baisse tarifaire, Jean-Louis Bal regrette que le sujet évoqué brièvement par Jean-Marc Ayrault (l’ajustement tarifaire n’interviendrait pas avant début 2013) n’ait pas apporté de réponse précise au problème d’urgence rencontrée par la filière photovoltaïque.
    De cette conférence environnementale, Jean-Louis Bal tire une première conclusion : « Il y a eu des choses concrètes, mais encore des points à voir… »

    Frédérique Vergne | Source LE MONITEUR.FR

      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil 2018 - 19:58